25 mars 2022

Showit est-il vraiment une alternative à WordPress ?

Si tu t’intéresses à la création de sites web, aux outils digitaux et à l’entrepreneuriat en ligne, tu as peut-être entendu parler de Showit, cette “nouvelle” plateforme de création de sites web dont on parle de plus en plus en France. Souvent présenté comme une alternative à WordPress, j’ai voulu en savoir plus à son sujet.

Pour ma part, j’ai tout d’abord découvert Showit l’été dernier.
En grande curieuse que je suis, il m’arrive fréquemment de jeter un œil au code source de certains sites pour regarder avec quel CMS ils ont été fait (WordPress en général, Squarespace parfois…), et plus précisément avec quel thème /constructeur de page.
Et là, sur le site de Maëlane Faure, surprise : il n’a pas été fait avec WordPress comme je le pensais, mais avec un outil inconnu au bataillon, Showit.
Je suis alors passée en mode enquêtrice du web pour en apprendre plus sur cet outil…

Showit, c’est quoi ?

Showit est une plateforme en ligne te permettant de créer et gérer un site internet.
Cependant, à l’inverse du CMS WordPress, il ne s’agit pas d’un logiciel libre que tu peux télécharger gratuitement et installer sur ton hébergement.
Showit n’est accessible qu’en ligne, via des formules d’abonnement mensuel ou annuel, un peu comme wordpress.com, la version en ligne de WordPress (si tu es perdu.e, je t’invite à lire mon article où j’explique la différence entre wordpress.com et wordpress.org)

Première surprise, cette plateforme américaine n’est en fait pas si nouvelle que ça : Showit a en effet été créé en 2006, soit… une éternité dans le monde du web !

D’abord destiné principalement aux photographes, Showit s’est peu à peu ouvert à d’autres métiers créatifs : artistes, designers, coachs, bloggers…

La promesse de Showit ?

Créer un site qui fait la part belle au visuel, avec un design très poussé, le tout avec simplicité, sans coder ni gérer l’aspect technique.

Très peu utilisé en France jusqu’à récemment, Showit commence peu à peu à émerger…

showit alternative wordpress

Showit, comment ça marche ?

La principale spécificité de Showit, c’est son interface de construction de pages très visuelle et intuitive.
Cela fonctionne un peu comme un “Canva du site web”, en mode glisser-déposer. On peut laisser libre court à sa créativité et agencer les éléments de la page comme on le souhaite. La liberté est vraiment totale !

Est-ce vraiment différent d’un page builder comme Elementor ou Divi ?
Avec Showit, on s’affranchit complètement du système de sections, de blocs, de rangées et de colonnes des constructeurs de pages classiques de WordPress, ce qui permet davantage de fluidité dans la création du design.
Pour obtenir le même rendu, cela prendra plus de temps avec Divi ou Elementor, il faudra jouer sur les espaces, les superpositions d’éléments… et éventuellement ajouter des extensions, du CSS.

Du fait de cette absence de structure prédéfinie dans ta page Showit, il va falloir construire en parallèle la version mobile (là où avec WordPress la version mobile se construit automatiquement en se basant sur la version laptop, et nécessite ensuite uniquement quelques ajustements).
L’avantage c’est que tu peux construire un design 100% sur-mesure pour le mobile, l’inconvénient c’est que cela demande un peu plus de travail puisque tu crées 2 versions différentes pour chaque page.

A noter, pour démarrer la création de ton site avec Showit, tu as plusieurs possibilités :

  • Soit partir d’une page blanche
  • Soit prendre comme base un template gratuit à modifier…
  • Ou bien choisir un template premium
showit builder glisser déposer

La prise en main de Showit

Quand on parle de Showit, l’argument mis en avant, c’est la facilité, la simplicité avec laquelle tu créées tes pages, sans te soucier de la technique.

C’est vrai dans une certaine mesure, mais attention toutefois : si tu te lances sur Showit alors que tu n’as jamais créé de site web, ni utilisé de logiciels comme Photoshop ou Illustrator, tu risques de galérer au départ.
Malgré le discours marketing, cela reste tout de même un outil plutôt complexe qui nécessite un temps de prise en main. Tu vas passer pas mal de temps à regarder des tutos et à dompter l’outil, d’autant plus que tout est en anglais, et, à l’inverse de WordPress, il y a pour l’instant très peu de ressources et tutos en français.

Pour créer toi-même un design agréable et facile à naviguer, un minimum de connaissances en UX et webdesign ne seront pas superflues.
Et si on ne code pas à proprement parler, des connaissances en HTML et CSS sont toujours un plus : tu iras bien plus vite si tu sais déjà ce que sont des margins, des hover, des éléments sticky, etc… bref, tout le jargon du web (mais tout cela est vrai également avec WordPress).

En revanche, si tu as déjà créé un site avec WordPress ou tout autre CMS, et que tu as l’habitude des logiciels de création graphique, tu devrais rapidement trouver tes marques.
Une fois intégrée la logique de l’outil, l’expérience de création des pages est fluide et agréable, il est très satisfaisant de bouger les éléments à sa guise comme sur Canva ou Photoshop, sans se prendre la tête avec du code ou des extensions.

Un blog avec Showit, c’est possible ?

Oui et non ! Nativement, Showit ne possède pas de fonctionnalités de blog.
Cependant, tu vas pouvoir, si tu le souhaites, ajouter une partie blog à ton site. Mais, outre le fait que cela te coûtera plus cher, il faut savoir que, pour cela, Showit utilise… WordPress.

Autrement dit, si tu ajoutes une partie blog à ton site vitrine (ce qui au passage est fortement recommandé, pour travailler ton marketing de contenus et ton SEO), tu utiliseras en fait deux plateformes différentes pour gérer ton site :

  • Showit pour la partie vitrine
  • WordPress pour écrire et publier tes articles

En gros, si tu pensais lui échapper en partant chez Showit, c’est raté ! 😂 Ton ami WordPress te rattrapera, où que tu ailles, même chez la concurrence.

Tu retrouveras l’interface WordPress que tu connais déjà, ainsi que le système d’ajout de plugins (tu auras accès à une sélection de plugins uniquement avec l’offre intermédiaire, et à tous les plugins avec l’offre la plus chère). Attention, si tu as un gros blog, il faudra d’office prendre la formule Showit la plus chère ($34 par mois) !

A l’inverse, si tu n’as jamais utilisé WordPress, tu devras te familiariser avec son interface, en plus de celle de Showit.

Cette double structure n’impactera néanmoins pas tes visiteurs en front-end, qui, eux, ne se rendront compte de rien.

Peut-on faire du e-commerce avec Showit ?

Oui et non ! Là encore, on atteint les limites de Showit, qui nativement ne propose pas non plus de solution e-commerce et s’appuie sur Shopify, une célèbre plateforme e-commerce.

Si tu n’as que quelques produits à vendre, tu pourras utiliser la solution Shopify Lite en complément de Showit (il t’en coûtera tout de même 8€ par mois).

Si tu as besoin de développer davantage ta boutique en ligne, ou d’ajouter des fonctionnalités plus spécifiques (abonnements, espace membre….) il faudra trouver une autre solution. :

  • Soit renoncer à Showit
  • Soit garder Showit pour la partie vitrine et gérer ta boutique e-commerce avec un autre CMS (WordPress+ WooCommerce par exemple) sur un sous-domaine comme shop.tonnomdedomaine.fr. Il faudra alors souscrire à une offre d’hébergement web classique en plus de Showit (par exemple chez O2Switch) pour héberger ta boutique.
  • Soit investir dans la solution de paiement en ligne ThriveCarts (pour vendre des produits numériques uniquement), qui coûte pas moins de $495 (licence lifetime)

Showit côté Technique : Hébergement, Sauvegarde, Migration…

Le gros avantage mis en avant par Showit, c’est que tu n’as pas besoin de te préoccuper de la partie technique : Showit s’occupe de tout !

Les sites Showit sont sécurisés (en HTTPS, avec un certificat SSL) et rapides, c’est un gros point positif.
La partie vitrine 100% Showit est hébergée sur les serveurs Showit, et la partie blog, s’il y en a une, est chez WP Engine (un hébergeur spécialiste de WordPress).

Attention : il faudra tout de même acheter ton nom de domaine à part (une quinzaine d’euros par an).

Contrairement à WordPress, pas besoin de t’occuper toi-même des sauvegardes, des mises à jour ni de la maintenance, là encore Showit s’en occupe pour toi : Une vraie délivrance pour certain.es !
La partie blog est sauvegardée chaque jour et conservée pendant 30 jours, il y aussi des sauvegardes toutes les 10min quand tu es en train de bosser sur la plateforme.

Si tu souhaites migrer chez Showit depuis ton CMS actuel (si tu as déjà un site), pas de souci: le support technique va t’aider.

Là où c’est plus flou, c’est si l’on souhaite quitter Showit pour migrer vers un autre CMS : Est-ce seulement possible, ou faut-il refaire son site entièrement ? Est-il possible de récupérer une archive du site Showit ? A priori, non…
Showit étant un logiciel propriétaire (par opposition à WordPress qui est un logiciel libre et open source), ton site web Showit ne t’appartient pas vraiment.
Tu ne peux pas, par exemple, travailler en local et installer Showit sur ton serveur, ça ne fonctionne pas comme ça… Si demain Showit met la clé sous la porte, tu n’auras plus de site !
La partie blog étant créée sur WordPress, en revanche, je pense qu’il est relativement facile de la migrer.

Enfin, le support technique de Showit (100% en anglais) est réputé pour être rapide et efficace.
Un avantage par rapport à WordPress, où il n’y a pas d’interlocuteur direct : pas toujours facile de déterminer si les soucis rencontrés sont du ressort du support technique de l’une de nos extensions, du thème, ou bien de l’hébergeur… On se retrouve souvent balloté de l’un à l’autre !

Showit est-il optimisé pour le SEO ?

Si WordPress reste favorisé (car Google connaît bien la structure des sites WordPress, qui représentent pas moins de 40% du web), Showit est également SEO friendly.

  • Pour la partie 100% Showit, tu auras accès aux réglages indispensables, comme les balises Title et Meta-description, les balises Hn… De plus, les sites Showit sont plutôt rapides, ce qui est important pour le SEO.
  • Pour la partie blog, on retourne en terrain familier avec la structure de WordPress et les extensions d’optimisation SEO que tu connais peut-être déjà (SEO Yoast…)

A noter : les outils sont certes importants, mais ne font pas tout : optimiser le SEO, ce n’est pas juste choisir une plateforme SEO friendly, et basta… Car tout reste à faire !
Il faudra mettre les mains dans le cambouis et faire tes optimisations à la mano, et ce, quelque soit la solution utilisée : choisir tes balises title et meta-descriptions pour chaque page et article, mettre en place une structure cohérente de balises HN pour chaque page, optimiser tes images et tes urls, travailler tes liens et ton maillage interne…
Si tu veux des résultats, tu ne pourras pas y couper !

Showit, combien ça coûte ?

Alors là, attention : on arrive au sujet qui fâche. A mon sens, cela reste le gros point négatif de Showit : ça coûte (très) cher !

showit tarifs

En résumé :

  • Abonnement mensuel (Obligatoire) :
    • Formule de base sans blog à partir de $24/mois
    • Formule intermédiaire avec blog à partir de $29/mois
    • Formule premium avec blog et davantage de fonctionnalités à partir de $39/mois

Les abonnements de bases sont déjà chers, mais attention car ce n’est pas tout, il y a aussi des coûts annexes qui gonflent vite la note :

  • Nom de domaine (Obligatoire) : variable selon le registrar et l’extension choisie, compte en moyenne une quinzaine d’euros par an.
  • Shopify Lite (Optionnel) : $9 par mois, pour du e-Commerce
  • Template premium (Optionnel) : De $250 à plus de $1000, avec une moyenne autour de $600… Ouch, oui, quand tu as l’habitude des thèmes WordPress, ca fait mal, je sais…

💸Quelques simulations de forfaits avec Showit

Attention, ces simulations ne prennent pas en compte l’éventuelle création d’une identité visuelle par un.e pro, ni l’intervention d’un.e prestataire auquel tu aurais délégué la création du site web, non, on est ici sur les coûts “bruts”, dans le cas de figure où tu créées ton site toi-même :

1 : Showit fourchette basse

  • Formule Showit de base (sans blog, ni e-commerce, ni template premium) : $24 (soit 22€) x 12
  • Nom de domaine : autour de 15€

➡️Soit 279€ par an

2 : Showit fourchette intermédiaire

  • Formule Showit intermédiaire avec blog simple : $29 (soit 26€) x 12 
  • Nom de domaine : autour de 15€
  • Template premium « raisonnable »: autour de $300

➡️Soit 600€ la première année, puis 327€ par an

3 : Showit fourchette haute

  • Formule Showit supérieure pour les gros blogs : $39 (soit 35€) x 12
  • Nom de domaine : autour de 15€
  • Option E-Commerce Shopify Lite : 8€ x12
  • Template premium : autour de $800 (soit 727€) 

➡️Soit 1258€ la première année, puis 531€ par an

💸A titre de comparaison, voici combien coûte un site WordPress :

Option 1

  • CMS WordPress : 0€
  • Hébergement et nom de domaine O2Switch : 6€ x 12
  • Thème Astra ou WP Ocean version gratuite : 0€
  • Constructeur de page Elementor version gratuite : 0€

➡️Soit 72€ par an

Option 2

  • CMS WordPress : 0€
  • Hébergement et nom de domaine O2Switch : 6€ x 12
  • Thème Astra version pro : $49 (soit 44,5€) pour un an
  • Constructeur de page Elementor version pro : $49 (soit 44,5€) pour un an
  • E-Commerce avec WooCommerce : 0€

➡️Soit 161€ par an

Option 3

  • CMS WordPress : 0€
  • Hébergement et nom de domaine O2Switch : 6€ x 12
  • Thème et constructeur de page Divi en version Lifetime et illimitée : $249 (soit 226€)
  • E-Commerce avec WooCommerce : 0€

➡️Soit 298€ la première année, puis 72€ par an

A noter qu’avec cette dernière option tu peux créer des sites supplémentaires complètement gratuitement si tu bosses sur des sous-domaines (bases de données supplémentaires gratuites chez 02Switch + sites illimités avec la licence Divi illimitée), ou en repayant juste une quinzaine d’euros par an (et rien de plus) pour tout nom de domaine supplémentaire. Cela peut être un avantage non négligeable selon tes besoins !

Remarque : Je n’ai pas ajouté d’extensions WordPress premium (hors constructeur de page) dans mes simulations, tout simplement parce qu’ils est largement possible de se débrouiller sans !
Pour ma part j’en utilise très rarement, je privilégie autant que possible des options gratuites. Par exemple avec O2Switch on a accès à LiteSpeed cache, un outil ultra performant qui permet de se passer de WP Rocket (plugin de cache premium), SEO Yoast en version freemium est largement suffisant, etc…

En résumé, je pense que les chiffres parlent d’eux-mêmes : Showit, c’est un budget ! Et cela ne conviendra pas à tout le monde.

A noter toutefois que si tu souscris à une offre de maintenance auprès d’un prestataire pour ton site WordPress, il faut ajouter cette somme au calcul global pour comparer, car tu pourras t’en passer avec Showit. A toi de faire tes petits calculs selon tes besoins et ton budget !

Récapitulatif : les Avantages et les Inconvénients de Showit

Avantages :

  • L’expérience de création des pages ultra intuitive avec le système de glisser-déposer
  • La liberté créative totale et la possibilité de créer un très beau site web
  • La version mobile 100% sur mesure
  • Pas besoin de coder
  • Pas besoin de gérer l’aspect technique (sauvegardes, mises à jours…)
  • Des sites sécurisés et optimisés
  • Le sérieux de l’équipe Showit

Inconvénients :

  • La liberté créative totale, qui peut mener soit au syndrome sapin de Noël (un site surchargé et pas du tout pratique), soit au syndrome de la page blanche (trop de liberté paralyse)
  • Les limites de Showit et le recours à des solutions tierces pour le blog et le e-commerce (avec des coûts supplémentaires)
  • Un écosystème verrouillé, pas de liberté (logiciel propriétaire pour Showit VS logiciel libre pour WordPress), ce qui est frustrant pour les profils bricolo-bidouilleurs
  • Ton site ne t’appartient pas vraiment
  • Très peu de ressources et tutos en français (pour l’instant !)
  • Pas adapté pour du e-Commerce au-delà de 10-15 produits
  • Le manque de versatilité de l’outil par rapport à WordPress
  • Le côté dispersé : 2 plateformes différentes si on a un blog, ajout d’outils tierces (WordPress, Shopify…), 2 hébergeurs différents pour la partie vitrine (Showit) et blog (WP Engine), nom de domaine à prendre à part… on s’y perd un peu !
  • Le coût global (très) élevé, qui ne conviendra pas à tout le monde

Alors, Showit est-il une alternative à WordPress ?

WordPress reste incontournable pour créer un site web professionnel quasiment gratuitement (en terme de coûts bruts, hors prestataires), et avec des fonctionnalités très variées et flexibles : site vitrine, blog, portfolio, site e-Commerce, plateforme de formation, réservation en ligne… Le roi du web est loin d’être détrôné.

Cependant, Showit est un outil très intéressant, qui pourra convenir à certains projets :

  • Si tu es photographe ou avec un profil créatif
  • Si tu as besoin d’un site web avec un aspect visuel très marqué, nécessitant un design aux petits oignons
  • Si tu refuses catégoriquement de gérer l’aspect technique : les sauvegardes, mises à jour, hébergement… de ton site
  • Si tu as un budget conséquent

…alors Showit est peut-être fait pour toi !

Mon avis personnel

Selon moi, la solution idéale serait que Showit développe un constructeur de page pour WordPress basé sur son système de glisser-déposer ultra intuitif.
Là, je signe direct !
Malheureusement, ne rêvons pas, cela n’arrivera pas, car ce n’est pas de l’intérêt de Showit, qui gagne beaucoup plus d’argent avec son système d’abonnement actuel !

Mais qui sait, un nouveau constructeur de pages basé sur un système similaire, et créé par un concurrent, pourrait voir le jour ?…Tout va tellement vite dans le web que tout est possible !

Pour ma part, je ne compte pas abandonner WordPress, mais je suis complètement ouverte à l’idée de bosser aussi avec Showit.
J’aime la nouveauté, et si un projet correspondant aux spécificités de Showit se présente à moi, je serais ravie de me lancer pour de bon sur cet outil !

Et toi, qu’en penses-tu ? As-tu testé Showit ?

pré requis site web

Tu as un projet de site web ?

Télécharge ton guide gratuit

5 pré-requis pour un site web réussi

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

"

A lire aussi

12 erreurs et confusions à éviter sur WordPress

12 erreurs et confusions à éviter sur WordPress

WordPress a beau être un CMS accessible au plus grand nombre, il faut néanmoins prévoir un temps de prise en main et l'apprentissage de certains concepts de base pour l'utiliser correctement. Au fil de mon expérience de créatrice de sites web et de formatrice, j'ai...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This

Ça t'a plu ?

Partage cet article autour de toi !