28 octobre 2021
WordPress.com ou WordPress.org ? Comprendre enfin la différence

Cette fois, c’est décidé : tu te lances enfin pour créer ton site web

Que tu aies besoin d’un blog ou d’un site vitrine pour ton business, d’un portfolio ou même d’une boutique e-commerce, quand tu en parles autour de toi, c’est toujours le même conseil qui revient : « Fais-le avec WordPress ! »

Bon, pour être honnête, tu n’as pas compris toutes les subtilités : si c’est payant ou gratuit par exemple. Ta voisine qui s’y connaît un peu t’as dit que WordPress était gratuit, mais le fils de la boulangère, lui, t’as dit qu’il fallait payer un abonnement mensuel. Tes collègues, eux, t’ont parlé d’une histoire de nom de domaine et d’hébergement à payer une fois par an… Bref, c’est le flou total !

Tu finis par faire ce qui te semble le plus logique : tu demandes à Google. Tu tapes donc WordPress dans la barre de recherche, et là, tu cliques sur le premier lien : wordpress.com. Parfait ! Ça parle de créer ton site web , on dirait que tu es au bon endroit :

wordpress com ou org difference

Tu tords un peu le nez en voyant passer la grille tarifaire, mais tu finis par voir la version gratuite, bien cachée un peu plus bas.
C’est parti ! Tu t’apprêtes à créer un compte…

🚫STOP !⚠️

Avant d’aller plus loin, laisse-moi t’expliquer : Tu es sur le point de faire THE erreur, celle qu’on a tous et toutes faite au moins une fois avec WordPress.

Et oui, moi aussi, je suis tombée dans le piège, en 2013. À l’époque, j’avais un blog sur Blogger, je commençais à me renseigner pour passer sur WordPress et je n’avais pas encore compris la différence entre les 2 versions, wordpress.com et wordpress.org (ce n’est qu’en 2014, après m’être un peu mieux renseignée, que je me suis finalement lancée avec WordPress en auto-hébergé, aka le « vrai » WordPress)

Tu n’y comprends rien ? Ok, reprenons depuis le début…

wordpress com ou org difference

WordPress, c’est quoi ?

WordPress est un CMS, c’est à dire un Content Management System (Système de gestion de contenu en français). Un CMS est un logiciel qui facilite la création et la gestion d’un site web, en ajoutant une interface visuelle permettant de créer la structure du site, ajouter des contenus et leur appliquer une mise en forme visuelle, le tout sans avoir besoin de coder.

Les CMS ont permis de démocratiser la création de sites web, et s’avèrent une solution idéale pour les sites nécessitant des modifications ou ajouts de contenus réguliers : pas besoin d’aller mettre les mains dans le cambouis, on passe par une interface WYSIWYG, acronyme de What you see is what you get (ce que vous voyez est ce que vous obtenez ) : en gros, une interface visuelle que n’importe quel néophyte peut utiliser.

WordPress est le CMS le plus populaire au monde

A l’heure où j’écris ces lignes (octobre 2021), WordPress fait tourner plus de 44% de tous les sites web (avec ou sans CMS) (source).

Si on regarde uniquement les sites utilisant un CMS, WordPress monte alors à plus de 60% (source). Parmi les autres CMS que tu connais peut-être, on peut citer Drupal, Joomla, Wix, Squarespace ou encore Showit.

WordPress est un CMS écrit en PHP (un langage de programmation), il est gratuit et open source, sous licence GNU GPL, c’est à dire que les fichiers sources sont mis à disposition gratuitement et peuvent être utilisés, modifiés, personnalisés par les utilisateurs.

Là où ça se complique un peu, c’est que le CMS WordPress peut être utilisé sous 2 formes différentes : wordpress.com et wordpress.org, et la différence est loin d’être claire quand on débute ! 🙄

Hébergement en ligne WordPress.com

WordPress.com est une plateforme d’hébergement en ligne à but commercial, gérée par la société Automattic, la maison-mère de WordPress. La plateforme fonctionne avec un système d’abonnement mensuel. Il existe 5 plans différents, allant de la version gratuite (très limitée) à une version e-commerce à 59€/mois (45€/mois si tu payes annuellement) 

Le site que tu crées sera en fait un sous-domaine de WordPress.com, c’est à dire que l’adresse ressemblera à cela : monsiteweb.wordpress.com (il est néanmoins possible d’avoir un nom de domaine personnalisé, avec les formules payantes).

Ici, tu n’as pas besoin de t’occuper de la technique : tu n’auras pas à acheter un hébergement, de te préoccuper de bases de données ou de mettre les mains dans le FTP par exemple, la plateforme s’occupe de tout.

Le revers de la médaille c’est que ton champs d’action va très rapidement être restreint : tu auras un choix limité de thèmes, et si tu veux installer des extensions, optimiser le SEO ou même profiter des sauvegardes automatiques, il faudra au minimum prendre l’offre à 33€/mois (25€/mois si tu payes annuellement) 😱

Bref, si vraiment tu débutes et que tu veux tester l’offre gratuite pour un petit blog par exemple, pourquoi pas.
Mais le piège avec wordpress.com, c’est qu’on va souvent le choisir pour la gratuité, cependant très vite les limites vont te pousser vers une version payante : or, à partir du moment où il faut payer, la solution n’a plus grand intérêt ! En effet, les tarifs montent vite et les versions un peu plus premium sont très chères : respectivement 33€ et 59€ par mois pour les versions Business et E-commerce… non merci ! A moins d’avoir de l’argent à jeter par les fenêtres, bien sûr…

On peut comparer ça à une location de maison : si tu veux plus de surface, la clim, un jardin, il va falloir payer plus cher ! Mais à partir du moment où la valeur du loyer devient équivalente voire supérieure au remboursement mensuel d’un prêt immobilier, ce n’est plus intéressant : pour ce tarif, autant devenir propriétaire et être vraiment chez toi !

En si résumé, si tes besoins te poussent à passer sur une des versions payantes de wordpress.com, il vaut mieux opter pour l’autre option…

WordPress.org en auto-hébergé

Sur WordPress.org, tu trouveras le logiciel WordPress, c’est à dire les fichiers source du CMS à télécharger.
Il faudra ensuite installer ces fichiers sur un serveur distant, chez un hébergeur. Mais pas de panique, tu ne seras pas obligé.e de faire l’installation manuellement, ce qui peut être un peu intimidant si tu débutes (créer une base de données chez ton hébergeur et installer les fichiers sources sur ton serveur avec un FTP comme Filezilla) : la plupart des hébergeurs proposent une installation automatique en quelques clics.

wordpress com ou org

Est-ce que c’est payant ? Oui et non.
Le CMS WordPress en lui-même, comme on l’a dit plus haut, est bel et bien gratuit. En revanche, il va falloir payer pour acheter un nom de domaine et un hébergement : sans cela, pas de site web !

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas forcément très cher, c’est même moins cher que la plupart des plans payants de WordPress.com.
Chez l’hébergeur français 02switch, l’offre unique premium et illimitée est à 5€/mois. Et pour ce tarif, tu as même un nom de domaine offert ! Je te recommande fortement de te tourner vers eux, le rapport qualité/prix est excellent, leur service client est top, ultra réactif, et tu auras accès à des outils intéressants comme WP Tiger (qui permet, entre autres, de dupliquer ton site pour faire des tests).

Ensuite, peut-être auras-tu besoin d’investir dans un thème premium sur Theme Forest ou Elegant Themes par exemple, un constructeur de pages comme Divi ou Elementor, ou encore des extensions payantes, mais cela n’a rien d’obligatoire : Il est tout à fait possible d’obtenir un site au rendu qualitatif même en choisissant un thème gratuit comme WP Ocean ou Astra, et des extensions gratuites (et notamment la version gratuite du page builder Elementor, si tu souhaites créer des mises en pages sophistiquées, pour la page d’accueil d’un site vitrine par exemple).

Tu auras accès à toutes les extensions du répertoire officiel WordPress et tu pourras également créer une boutique e-commerce : Woocommerce est gratuit.
De nombreuses extensions WordPress fonctionnent en mode freemium, c’est à dire que les fonctionnalités de base sont gratuites, et les fonctionnalités plus poussées sont payantes. À moins d’avoir un besoin très précis, il est possible la plupart du temps de se débrouiller avec les versions gratuites.

wordpress-com-ou-org-difference.jpg L’enregistrement de l’image a échoué, probablement car le serveur est occupé ou ne dispose pas d’assez de ressources. Téléverser une image plus petite pourrait aider. La taille maximum recommandée est de 2500 pixels.

Sur ton site, tu es vraiment chez toi : cette fois-ci, tu n’es plus locataire, tu es passé propriétaire (mais n’oublie pas de bien renouveler chaque année ton nom de domaine). WordPress n’est plus bridé ni limité par un intermédiaire, tu as accès à toutes les fonctionnalités natives du CMS.
Tu peux faire ce que tu veux (dans les limites de la légalité et des possibilités techniques, bien sûr) :

  • Ajouter à ton site une partie blog, un portfolio, un module de paiement, une boutique en ligne, un espace client, un espace communautaire
  • Ajouter des formulaires de contact ou de souscription à ta newsletter
  • Créer d’autres comptes utilisateurs
  • Gérer tes sauvegardes
  • Accéder au code source
  • Modifier le PHP ou ajouter du CSS personnalisé

Cela comporte cependant quelques inconvénients : Il faudra te former un minimum sur la partie technique :

  • Gérer ton hébergement,
  • Faire les mises à jour du CMS, du thème et des extensions,
  • Installer un thème enfant si tu ajoutes du code CSS personnalisé
  • Te former sur les bases du SEO si tu veux optimiser ton référencement
  • Gérer toi-même tes sauvegardes
  • … et la sécurité de ton site
  • Te mettre en conformité avec la législation : bandeau de cookies, politique de confidentialité, mentions légales…
  • Si tu utilises un constructeur de page comme Divi ou Elementor (quasiment incontournable pour un site vitrine), il faudra prévoir un petit temps d’apprentissage pour dompter l’outil

Bref, tu vas devoir mettre un minimum les mains dans le cambouis ! ⚙️
Cela ne veux pas dire que tu vas devoir coder, simplement te former à certaines bonnes pratiques mais rassure-toi, cela relève davantage du webmastering que du développement.
Et si tu crées ton site toi-même avec un constructeur de page, il vaut mieux également que tu te familiarises avec les bonnes pratiques en terme d’UX et de webdesign.

Alors, WordPress.com ou WordPress.org ?

➡️Tu cherches du 100% gratuit pour un petit blog ? Je te conseillerais d’aller chez Blogger plutôt que chez wordpress.com.

➡️Tu as un gros budget et aucune envie de t’occuper de technique ? Pourquoi pas wordpress.com… ou wordpress.org en déléguant la gestion du site.

➡️Tu as envie d’un site pro qui t’appartienne vraiment, ne coûte pas un rein chaque mois, et tu es OK pour te former un minimum : WordPress.org est fait pour toi !

Alors, que choisis-tu ?

➡️Si l’utilisation de WordPress.org te fait peur, que tu n’as ni l’envie ni le temps de te former et de créer ton site, tu peux déléguer cette partie : je serais ravie de te créer un site web à ton image et optimisé pour la conversion !

➡️Si tu a envie de te former à l’utilisation de WordPress, tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé, tu peux t’inscrire à la liste d’attente pour ma formation !

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"

A lire aussi

Pin It on Pinterest

Share This

Ça t'a plu ?

Partage cet article autour de toi !